CLXV

On ne fait jamais la révolution autre part qu’en soi-même, et les grands mouvements d’ordre sociopolitique n’en sont que des épiphénomènes. Continuer la lecture CLXV

État modifié de conscience

La mise en action des rouages de l’intellect ouvre les portes d’une transe très peu décrite, si ce n’est dans quelques ouvrages ésotériques ; le penseur canalise des couches profondes d’un Soi qualitativement supérieur. Au-delà de toute mesure manichéenne, c’est autant un exercice de réalisation que de manifestation subtile où les temporalités s’influencent. Continuer la lecture État modifié de conscience