L’Être et Lui seul : l’existentialisme est un nihilisme

En prémices d’un tel exercice, il serait d’usage d’adresser une courte et raisonnable notice. À l’affinage de mes lignes, d’autres titres moins axés sur l’offensive étaient d’abord possibles. Pleine de promesses, une première rédaction débutait tranquillement le 27 mars dernier – déjà suite à une étude antérieure d’une année, elle-même suite logique et cristallisation des … Continuer la lecture L’Être et Lui seul : l’existentialisme est un nihilisme

CXLVII

Microcosme et macrocosme aiment à se miroiter respectivement en une correspondance qui se réserve le faste de n’apparaître intelligible qu’aux esprits l’ayant patiemment débusquée. Continuer la lecture CXLVII

État modifié de conscience

La mise en action des rouages de l’intellect ouvre les portes d’une transe très peu décrite, si ce n’est dans quelques ouvrages ésotériques ; le penseur canalise des couches profondes d’un Soi qualitativement supérieur. Au-delà de toute mesure manichéenne, c’est autant un exercice de réalisation que de manifestation subtile où les temporalités s’influencent. Continuer la lecture État modifié de conscience