XXXVII

Le plus grand mal de la population est le consentement. C’est par son propre consentement qu’elle offre son pouvoir, sa souveraineté, à une poignée d’hommes ravis de s’ériger au-dessus d’elle. Par l’acceptation volontaire, elle paye des taxes, des impôts et se soumet à des lois. Sans jamais se révolter, refuser ou crier « Non ! … Continuer la lecture XXXVII