CLXXXVIII

En tant qu’humain on ne peut occulter les apparences, c’est-à-dire que nous sommes obligés de voir les formes. Par contre, il nous est suggéré de ne pas s’y attarder, de prendre un certain recul pour contempler la façon dont une forme a d’occuper l’espace, ses possibilités de mouvements et son interaction avec les autres formes. … Continuer la lecture CLXXXVIII

CLXXXVI

Raisonner et penser offrent de manier les savoirs : l’accès aux sciences. Quant au silence, il dispose à l’entrée dans la dimension supérieure de la connaissance. Continuer la lecture CLXXXVI

CLXXXV

L’aura est créée par le mouvement du sang à travers les organes et les vaisseaux sanguins, ce qui engendre un champ magnétique par friction. Il y a naturellement un type d’aura pour chaque groupe et rhésus sanguin. Continuer la lecture CLXXXV

CLXXXIV

Ce que l’on nomme végétarisme est un régime mal perçu, y compris par ses pratiquants : il est affaire de vibrations plus subtiles qui harmonisent la clarté d’esprit par la régulation des glandes et qui permettent de discerner la Nature dans ses œuvres. De tous temps, il fut le mode de vie privilégié des initiés. Continuer la lecture CLXXXIV

CLXXXIII

Si l’inspiration se faisait animal, elle serait chat : habile et agile, s’octroyant félinement notre compagnie seulement lorsqu’il lui semble apercevoir un bénéfice. Continuer la lecture CLXXXIII

CLXXXI

S’informer au rythme des grands médias, c’est s’obliger à dépendre du bon vouloir de leurs possesseurs et à constamment avoir un retard conséquent sur l’acquisition des savoirs accessibles. Continuer la lecture CLXXXI